Itinéraire du cheval et du taureau

Bookmark Envoyer cette page Carnet de voyage
Previous 1 / 1 Next
photo
Ruta del caballo y el toro
photo
Ruta del caballo y el toro
photo
Ruta del caballo y el toro
photo
Ruta del caballo y el toro
photo
Ruta del caballo y el toro
photo
Ruta del caballo y el toro
/media/ photo video panoramicview image3d audio audioguide postcard background screensaver
Cadix est probablement la province espagnole où le cheval s'est le mieux adapté à l'environnement naturel et où la tradition équestre est la plus présente. Le résultat de cet enracinement hippique, dont il faudrait rechercher les antécédents dans la mythologie culturelle tartessienne qui s'est développée dans cette zone, sont les innombrables activités en rapport avec le monde du cheval, que cette terre offre au visiteur.

Qu'il s'agisse du cheval comme acteur de compétitions sportives, de spectacles ou comme élément pour la pratique de l'équitation sous ses différentes facettes, à Cadix les possibilités sont très nombreuses. Ecoles hippiques, circuits à cheval dans l'environnement rural, attelages, exhibitions de dressage et école supérieure, concours morphologiques, raids hippiques, polo...ou même courses de chevaux, constituent l'offre très variée de tourisme équestre que propose Cadix. Si parmi ces activités, l'une d'elles devait être la vedette, ce serait les Courses de chevaux de Sanlucar de Barrameda, un spectacle de plus de 160 ans, célébré tous les mois d'août sur la plage de cette ville, déclaré d'Intérêt Touristique International.     

D'autre part, le taureau a toujours eu une signification sacrée sur les terres andalouses généralement associée à la force, cette relation de nos ancêtres avec le taureau serait à l'origine de rites sacrés et de divertissements populaires, très répandus pendant les civilisations grecque et romaine.

Aujourd'hui, le camp de Cadix, où prospère aussi le taureau de race « retinta » (race espagnole) dont la chair est très appréciée, compte plus d'une trentaine d'élevages de taureaux de combat, et fait de cette province andalouse une destination incontournable pour admirer cet animal dans les pâturages et les prés. Cet itinéraire nous invite à nous familiariser avec la vie du taureau dans son environnement naturel et nous enseigne les efforts pour perpétuer la race du taureau de combat et les particularités qui le caractérisent, force et noblesse.

De plus, il est tellement important dans cette province que c'est l'emblème d'une des caves les plus fameuses et reconnues, les caves Osborne, que nous vous conseillons de visiter, et qui ont fait connaître le fameux Toro de Osborne devenu un véritable symbole national.

Parmi les arènes taurines de Cadix les plus représentatives, pour leur style architectonique et leur tradition, se distinguent celles de El Puerto de Santa Maria érigée en 1880 sous l'initiative de Tomas Osborne et Bohl de Faber, lieu de célébration de nombreuses festivités estivales ; Jerez de la Frontera (1894) ; la place de Algésiras (1969) ; San Fernando (1871) ; La Linea de la Concepcion (1883) et Sanlucar de Barrameda (1900) où sont célébrées des festivités durant les fêtes les plus importantes.  La petite place taurine de Villaluenga del Rosario, construite en pierre dans un impressionnant paysage de la Sierra est considérée, pour sa singulière forme en polygone irrégulier allongé ainsi que pour son origine datant de l'antiquité (XVIIIème siècle), comme une authentique relique de l'architecture taurine.

Cet itinéraire est recommandé à n'importe quelle époque de l'année, bien que de préférence au printemps, mars, avril, mai, afin de pouvoir profiter et découvrir les fêtes et évènements relatifs au thème du cheval et du taureau, et qui font partie de la culture de la province de Cadix.

 

Routes

ITINÉRAIRE Nº1

JEREZ DE LA FRONTERA-MEDINA SIDONIA

C'est à Jerez que se trouve le cadre le plus approprié au cheval espagnol ainsi que son histoire la plus célèbre. Ce fut dans la vallée de Guadalete que les moines de la Cartuja de Santa Maria de la Defension, se consacrèrent depuis le XVème siècle à l'élevage d'une lignée de chevaux qui avec le temps deviendrait une des races les plus appréciées du monde : le cheval cartujano (ou chartreux), nom qui vient de la Chartreuse de Jerez dont les moines ont commencé au XVIè. siècle  l'élevage des chevaux à partir des juments de race andalouse. Après la spoliation du monastère lors de la guerre napoléonienne,  la sélection des chevaux « cartujano » ne fut pas poursuivie, mais avec le nouveau propriétaire commence la mythique  Yeguada de la Cartuja - Hierro del Bocado dont la visite nous permettra d'illustrer l'histoire du prestigieux cheval issu de la lignée « cartujana », et d'assister aux exhibitions d'attelage et de dressage dont les acteurs sont de superbes exemplaires, qui sont ici protégés.

La ville de Jerez pourrait être désignée comme capitale espagnole du cheval. En raison de ses nombreuses exploitations se consacrant à l'élevage et à la sélection équine, ainsi que de ses diverses activités festives très ancrées, avec le cheval pour acteur absolu, telle que sa fameuse Foire du cheval, déclarée Fête d'Intérêt Touristique International, dont la variété du programme montre le cheval sous ses multiples facettes, ou les Fêtes d'Automne avec la parade équestre et le Concours international de sauts hippiques Ancades se tenant dans les installations Chapin. Grâce à sa grande tradition équestre, Jerez est devenue le siège de grands évènements, comme les Jeux Equestres Mondiaux célébrés en 2002. Le cheval espagnol trouve son histoire la plus reconnue à Jerez.

Aujourd'hui, le cheval le plus courant dans la campagne de Cadix est le croisé, dont on compte trois sortes fondamentales: l'espagnol, l'arabe et l'anglais, avec leurs croisements et leurs combinaisons génétiques selon leurs qualités et fonctions. Parmi ceux-ci, se distingue l'hispano-arabe, pour sa beauté, sa robustesse, sa résistance et sa noblesse, il est considéré comme le prototype du cheval andalou.

La ville et son environnement offrent une grande variété d'activités équestres, dans la ville comme dans les fermes et  exploitations d'élevage, qui pour les amateurs de ce bel animal et pour le public en général, sont véritablement attractives : spectacles équestres, exhibitions dans les manèges et « tentaderos » (enceinte où l'on constate la bravoure des taureaux), promenades et itinéraires à cheval, exhibitions de dressage, d'attelage, cours d'équitation, etc.

Profitez-en pour visiter cette ville : promenade à travers le quartier historique, la Cathédrale, l'Alcazar arabe exemple de l'architecture almohade, et la Mosquée au sein de son enceinte muraillée. Palais, maisons seigneuriales, églises de la Renaissance, mudéjares, gothiques, etc., tout un espace historique à découvrir.

Medina Sidonia est un village charmant de Cadix où l'on retrouve intacte, dans son urbanisme de maisons blanchies à la chaux et les rues étroites et étagées, la saveur arabe et médiévale. Sa fondation est attribuée aux phéniciens, il fut de plus une importante colonie romaine. Il conserve de son époque médiévale les ruines du château et quelques arcs d'entrées de la ville, certains musulmans, comme celui de l'Arc de la Pastora (Xème siècle), l'Arc del Sol (X-XIIIème siècles) et l'Arc de Belen (XII-XVème siècles). Parmi les échantillons d'architecture religieuse, distinguer l'Eglise de Santa Maria la Mayor Coronada (XV-XVIIème siècles), magnifique exemple des styles gothique et plateresque.

Signaler la riche gastronomie de la région, et plus particulièrement la pâtisserie de Medina, d'origine arabe dans laquelle prédominent les ingrédients tels que l'amande, le miel, la pistache, la cannelle, le sésame et les épices.

D'après la tradition, Medina a fait partie de ce qui s'appelle maintenant l'Itinéraire du Taureau dans la province, grâce aux nombreux élevages de bêtes sauvages qui se trouvent dans ses environs, il invite à faire connaissance de ce beau et noble animal dans son environnement naturel et à découvrir les efforts réalisés pour préserver la race du taureau de combat.

Divers élevages se trouvent sur ce parcours. Dans l'un des domaines des environs, Los Alburejos, un parcours unique est offert « A campo abierto » (à champ ouvert), une visite avec exhibition de chevaux et de taureaux dans un cadre d'une grande beauté naturelle. Dans la ferme Herederos de Cebada Gago, dans un décor naturel, vous connaitrez ces animaux uniques accompagnés de guides professionnels. Leur beauté, leurs soins, leurs coutumes, leur élevage, leur sélection...Vivez une expérience inégalable au côté d'animaux de pure race !

La plus grande partie de l'itinéraire traverse le Parc naturel de Los Alcornocales, un beau paysage de forêts denses de chênes-lièges et de chênes verts qui abritent bon nombre de ces élevages, certains ouverts au tourisme, et qui permettent ainsi de découvrir les tâches se rapportant aux soins de cet animal.

ITINÉRAIRE Nº2

BENALUP-CASAS VIEJAS - ALCALÁ DE LOS GAZULES- VEJER DE LA FRONTERA

La succession de prés et pâturages d'herbe grasse et fraîche où le taureau paît en liberté est un spectacle qui nous accompagnera tout au long de cet itinéraire qui nous conduit, en passant par San José del Valle et par Paterna, à Benalup-Casas Viejas, Alcala de los Gazules et Vejer de la Frontera, localités qui forment le cœur de la campagne et l'intérieur de la région de la Janda.

Benalup-Casas Viejas petit village connu pour les « évènements de Casas Viejas », l'insurrection anarchiste de 1933, la lutte pour des conditions de vie dignes, l'épisode historique le plus important enregistré dans cette ville. La révolte pour la liberté fut arrêtée par les forces policières et se termina avec la mort de 22 civils. Ces tristes évènements convertiraient Benalup en symbole des libertés anarchistes et en emblème du mouvement paysan.

L'Hotel Utopia ouvert il y a quelques années recrée cette époque, lieu de culte où l'on retrouve l'ambiance des années 30, avec une des plus belles collections de l'époque. Une chronique de la vie quotidienne, la société et la culture d'une décennie clé du XXème siècle, recréée dans un musée, un restaurant café-théâtre et dans les 16 salles et suites de cet hôtel.

Alcala de los Gazules, porte d'accès au Parc naturel de Los Alcornocales, est un joli village au trait andalou, qui fut habité par les phéniciens, romains, arabes..., avec des rues pentues et blanchies à la chaux débouchant sur de larges places. Une belle promenade à travers ce village pour découvrir les curiosités et les habitants qui conservent le meilleur de ces époques, et conservent d'autres styles de vie. Puis continuer et visiter le parc qui abrite la plus grande forêt de chênes-lièges de la Péninsule ibérique, une des plus grandes d'Europe, dans laquelle diverses activités liées à la nature peuvent se pratiquer.

Promenade dans Vejer de la Frontera, un des plus jolis et pittoresques villages de la province, déclaré ensemble historico-artistique, son héritage arabe se retrouve dans l'architecture populaire et dans l'urbanisme, tel que le quartier juif. Muraillé depuis toujours, il conserve 4 portes médiévales, diverses tours et des vestiges du château des XI-XVIème siècles. Il est situé à seulement 9 kilomètres de la côte, ce qui permet de jouir des superbes plages de sable fin et doré, comme la plage de El Palmar où il est possible de faire des ballades à cheval mais aussi de pratiquer le surf, sport vedette.

Sur le territoire communal, sur la route A-48 (km 42) à environ 15 km du village se trouve un complexe récent Montenmedio, il comporte 1500 boxes et il est conçu pour accueillir tout type de compétitions internationales, nationales ou régionales, s'agissant de disciplines telles que dressage, saut, raid, dressage de taureau, attelages et concours complet comme le « Circuit Hippique del Sol » qui a lieu tous les ans au printemps. Ce complexe est fréquemment visité par des personnalités de la royauté internationale.

Ce centre combine offre touristique avec représentations artistiques et sportives. Sa collection d'art contemporain, avec des artistes tels que James Turrell ou Marina Abramovic, mérite la visite. Restauration et activités de loisir pour tous les publics : équitation, conduite de quads, tous-terrains, observation des oiseaux...

ITINÉRAIRE Nº 3

SAN ROQUE: COMMUNE DU POLO

Considéré comme le centre européen du polo par excellence, ce sport est pratiqué à Sotogrande toute l'année, avec d'importants tournois auxquels participent des équipes du monde entier, pendant la période de la Semaine Sainte, en juillet, août et à Noël. Actuellement la commune dispose d'onze terrains de haut niveau. Il y a aussi une école de polo, qui enseigne à des élèves de tous les âges et organise des tournois.

Depuis les années soixante Santa Maria Polo Club a monté des échelons et est devenu aujourd'hui un des trois clubs de polo les plus importants d'Europe, dans lequel ce sport équestre peut être pratiqué les 365 jours de l'année. De plus, c'est l'unique club de polo du monde qui célèbre tous les ans deux tournois comptabilisable dans le circuit international : la Coupe d'Argent et la Coupe d'Or. Chaque année le Tournoi Lexus de Polo parvient à attirer l'attention des médias nationaux et internationaux.

Le long de l'Itinéraire du Taureau au cœur du territoire communal, ainsi que dans toute la région de Campo de Gibraltar, Los Barrios, Castellar, Jimena et Tarifa, dans un environnement attrayant de la Sierra avec de denses forêts de chênes verts et de chênes-lièges, on trouve de nombreux élevages, et l'exploitation traditionnelle a ouvert ses portes au tourisme. N'oubliez pas de visiter cette zone qui offre de nombreuses possibilités de réaliser tout type d'activités, culturelles, sportives, gastronomiques, dans la nature, de loisir...

Profitez de votre séjour !

Fêtes traditionnelles en relation avec le cheval et le taureau

-Salon du Cheval - Mai - Jerez de la Frontera

-Circuit Hippique del Sol - printemps - Dehesa Montenmedio - Vejer de la Frontera

-Courses de Chevaux - Août - Plage de Sanlucar de Barrameda

-Fête du Taureau aux cornes boulées - Dimanche de résurrection - Vejer de la Frontera et Les Barrios

-Fête des taureaux « enmaromado » (ou de cordes) - 23 avril - Alcala de los Gazules

-Taureaux del Aleluya - Dimanche de résurrection - Paterna et Arcos de la Frontera

-Taureau del aguardiente - San Roque (août), Puerto Serrano (janvier)

-Taureau de la corde - Dimanche de résurrection - Benamahoma, Benaocaz, Grazalema

 

Plus d'informations

SPECTACLES ÉQUESTRES

École Royale Andalouse d'Art Équestre (mardi/jeudi) Telf:+34 956 318 008

Yeguada La Cartuja-Hierro del Bocado (samedi) Tel :+34 956 162 809

Caves Williams & Humbert  Toute l'année Telf: +34 677 452 256

DOMAINES ÉQUESTRES ET ÉLEVAGES AVEC ACTIVITÉS TOURISTIQUES

Fermes à Jerez

Cortijo La Peñuela( ferme andalouse) Fermin Bohorquez

Fermes à Medina Sidonia

Domaine Los Alburejos- "A campo abierto" Torrestrella-Alvaro Domecq

Cortijo Fuenterey Fermín Bohorquez

Toros tours Visites guidées des exploitations d'élevage

Fermes à Vejer

Domaine Montenmedio

Fermes à Castellar

Maison Couvent La Almoraima. Domaine La Almoraima

CENTRES ÉQUESTRES

San Roque

Santa María Polo Club Domaine Los Pinos, Rte. A-7sortie133 Sotogrande

Sotogrande Club Hippique Terrains des Pinos – Sotogrande

LOGEMENT

HACE - Hôtels charmants

Hôtel Utopía Benalup-Casas Viejas

Hacienda del agua. Alcalá de los Gazules

Hôtels NH San Roque 

AUTRES ACTIVITÉS

Et pour tirer profit du parcours de cet itinéraire, passant par de nombreux endroits de la province, nous vous faisons d'autres propositions, extérieures au monde du cheval et du taureau pour compléter la visite:

Jerez de la Frontera

Alcázar de Jerez

Chambre noire - Visites

1 Mai - 15 Septembre de 11.00 à 20.00.

16 Septembre - 30 Avril de 10.00 à 17.30.

Musées du Centre La Atalaya : Palais du Temps et Mystère de Jerez

Palais de La Atalaya Tel: 0034 902 182 100

Si vous voyagez avec des enfants, nous vous proposons deux activités :

Zoo botanique de Jerez, un des plus anciens d'Espagne. Vous y verrez plus de 1 200 animaux de 225 espèces et 400 espèces botaniques. Il abrite de nombreuses espèces menacées, en danger d'extinction, elles font partie d'un grand projet de conservation et d'investigation, ce qui en fait un des plus importants zoos de ce pays.

Ferme d'élevage de crocodiles Kariba, il s'agit de l'unique ferme avec ces animaux en Espagne 

Dîner et spectacles de flamenco

La Taberna Flamenca

Tablao del Bereber - pour prendre un verre ou pour danser. Telf: 0034 956341720

Medina Sidonia

Lors de cette visite, n'oubliez pas de vous rendre à l'ancienne Asido Caesarina romaine, ensemble archéologique qui conserve les vestiges des égouts, des salles, des habitats et une partie de la chaussée qui passe à quatre mètres en dessous de la rue. Le Musée Ethnographique, situé dans la maison palais, préserve de l'oubli de nombreux biens qui firent partie de la vie quotidienne des ancêtres de Medina Sidonia

Musée Archéologique Municipal

Ensemble archéologique « Asido Caesarina »

Rue Ortega, 10

Alcalá de los Gazules

Hacienda del Agua- Routes Parc N. de los Alcornocales: routes en vélo, au cheval , à pied, canoë-kayak...

Benalup-Casas Viejas

Grotte del Tajo de las Figuras - Peinture rupestre

Se renseigner auprès de l'Office de Tourisme - Tel : 0034 956 424 009

Jimena de la Frontera

Atelier du Liège - élaboration de produits dérivés du liège extrait dans le Parc Naturel Los Alcornocales - Se renseigner auprès de la Mairie.

San Roque

Carteia

En s'introduisant dans le cœur de Campo de Gibraltar, San Roque nous offre les ruines romaines de la ville de Carteia.  Cette ville, d'origine phénicienne (VIIème siècle av J.C) et romanisée à partir du IIème siècle av J.C, atteignit une dimension spéciale grâce à sa situation stratégique aux abords du Détroit de Gibraltar.  Durant ce parcours remarquez surtout la piscine thermale, elle semble récemment construite et elle a plus de deux mille ans.

Pour accéder à Carteia, à partir de l'autoroute A-7, sortie 117 en direction de la zone de Guadarranque.

Tarifa

Baelo Claudia se trouve en Bologne, à environ 15 km. Cette ville romaine, fondée au IIème siècle av J.C., atteignit un grand développement économique et urbain, son industrie principale était le salage de poissons, la majorité provenant du système de madragues apporté par les phéniciens, et l'élaboration de la fameuse sauce « garum » qui s'exportait dans tout l'empire romain. Nous vous conseillons de ne pas manquer cette visite.

Dans la même enceinte vous trouverez le Centre des Visiteurs de Baelo Claudia, afin d'avoir une approche plus globale et complète qui vous aidera à connaître et à apprécier cette enclave artistique, et de jouir de quelques vues incomparables des restes archéologiques, de la côte de la région de Cadix et du Détroit de Gibraltar.

Excursion:

Une promenade en bateau sur le Détroit pour observer les cétacés, un spectacle où vous pourrez voir différents types de dauphins, la baleine calderon, le rorqual commun et avec un peu de chance le cachalot et l'orque.

Turmares

Whale Watch Espagne

Firmm Espagne