Itinéraire de la Constitution de 1812

Bookmark Envoyer cette page Carnet de voyage
Previous 1 / 1 Next
photo
Constitución Cádiz 1812.jpg
photo
Monumento Constitución Cádiz 1812.jpg
photo
Real Teatro de las Cortes de San Fernando.JPG
photo
Oratorio San Felipe Neri
photo
Constitución de Las Cortes Generales en San Fernando
photo
Iglesia Mayor de San Fernando 2.JPG
/media/ photo video panoramicview image3d audio audioguide postcard background screensaver

Cadix « porte dorée d'une nation libre » (The Times)

C'est dans cette ville qu'eurent lieu la rédaction et la proclamation de la première Constitution espagnole, appelée populairement « La Pepa » car elle fut proclamée le 19 mars, jour de la Saint José. Ce texte constitutionnel devint le modèle à suivre durant les épisodes successifs d'indépendance des pays latino-américains. C'est une des histoires les plus progressistes d'Espagne et, malgré son utopisme et sa courte validité - appliquée entre 1812-14, 1820-23 et en 1836 -, elle devint le symbole du libéralisme espagnol.

En pleine guerre d'Indépendance contre les français, à San Fernando et à Cadix, la réunion des Cortes (Assemblées Constituantes) fut provoquée par la conjoncture exceptionnelle qui se produisit en Espagne au moment de l'invasion napoléonienne et de la vacance de pouvoir, due à l'exil de Fernando VII. En 1810 les Cortes Générales Extraordinaires furent convoquées, les sessions se déroulèrent jusqu'en 1813. Elles se réunirent d'abord sur l'Ile de Leon, actuel San Fernando, dans le théâtre Las Cortes, car Cadix souffrait alors d'une épidémie de fièvre jaune, pour ensuite se déplacer à l'oratoire de San Felipe Neri de Cadix en 1811.

Environ deux cents hommes se réunirent à Cadix, les réformes légales convertirent l'Espagne en second pays révolutionnaire d'Europe. La nouvelle Constitution espagnole de 1812, la plus avancée de son temps, fut à l'origine du constitutionnalisme et du régime libéral en Espagne. A son époque déjà, elle devint la principale référence des révolutions libérales européennes et latino-américaines.

L'itinéraire que nous proposons de deux ou trois jours, passant par Cadix et San Fernando, explore des endroits, monuments, places, rues, etc. ... de ces villes libérales, qui eurent un rôle capital lors d'un des épisodes les plus importants de l'histoire moderne d'Espagne et d'Amérique Latine.

Voyagez jusqu'en 1810-1812, sentez l'esprit de Cadix et de l'Ile, revivez les libertés d'une Constitution décisive pour l'Europe et l'Amérique. Faîtes connaissance de la ville qui en 2012 vivra la grande fête de la démocratie et du constitutionnalisme.

Nous espérons que vous apprécierez cette agréable promenade à travers l'histoire et la culture de ces communes et n'oubliez pas que si vous avez le temps, l'éventail culturel, de loisir et de distraction est plus ample encore, il va au-delà de cet itinéraire.

Routes

 

UNE PROMENADE A TRAVERS CADIX DE 1812

Cette promenade à travers Cadix, la ville la plus ancienne de l'occident, pourrait se faire en une journée, mais nous la proposons en deux jours ; tranquillement, découvrez cette ville petit à petit, promenez-vous dans ses rues, son histoire, sa culture, mais surtout approchez-vous de ses gens.

Commencez la journée avec un bon petit-déjeuner de churros (longs beignets cylindriques) avec un chocolat ou un café dans un des bars se trouvant autour du Marché ou sur la Place San Francisco. Après quoi nous commencerons la visite à pied car Cadix, « La Tacita de Plata », se parcourt facilement.

Vous pouvez aussi obtenir l'information concernant l'Itinéraire de la Constitution à l'Office de Tourisme de la ville situé sur la Promenade de Canalejas ou bien contacter un service de guides.

Cette promenade nous dévoile l'itinéraire que parcourut la procession civique qui  proclama la Constitution dans différents endroits de la ville le 19 mars 1812.

Nous commencerons la visite par la place de España qui de nos jours est l'un des endroits emblématiques, vous pourrez y voir le Monument des Cortes réalisé pour commémorer le premier Centenaire de la Constitution. Observez-le avec attention et faîtes-en le tour complet. Le Palais du Conseil Provincial se trouve aussi sur cette place, ancien siège de la Douane, c'est de là que partit le parcours de la proclamation de La Pepa et c'est là que se fit la première lecture publique du texte constitutionnel.

Toute la place est entourée de bâtisses historiques du XVIIIème siècle, mais aussi de maisons de commerçants avec leurs tours de guet, à partir desquelles ils voyaient arriver les navires avec les marchandises d'outremer. Sont à distinguer la maison des Cinq Tours et à sa droite celle des Quatre Tours, les deux sont du XVIIIème siècle. Et vous êtes maintenant près de la mer, aux murailles de San Carlos, un des échantillons de construction de défense dont eut besoin Cadix tout au long de son histoire pour éviter les pillages et les invasions. Traversez le quartier de San Carlos, de la même époque et parcourrez la Alameda Apodaca face à la baie, une des promenades les plus jolies de Cadix, son origine remonte à 1617, c'était un endroit de détente et de distraction des habitants de Cadix. L'église del Carmen, se trouve à l'extrémité de la Alameda, de style baroque, c'est l'endroit où fut célébré le « Te Deum » en action de grâce pour la conclusion du texte constitutionnel.

De là vous arriverez sur la place del Mentidero, un des endroits les plus sûrs de la ville pendant le siège car les batteries françaises ne pouvaient pas l'atteindre avec ses bombes. C'est là que fut lu pour la seconde fois le texte constitutionnel. Un endroit parfait pour reprendre des forces à l'une de ses terrasses.

Et nous parvenons à la place de San Antonio, centre névralgique de la ville et témoin de la troisième proclamation du texte constitutionnel, elle fut aussi appelée Place de la Constitution. Ce fut le centre civil et religieux du XIXème siècle, il conserve de beaux bâtiments de l'architecture civile de l'époque : la maison Aramburu, le Casino de Cadix, et l'édifice qui fut le café Apolo, bel exemple des coutumes du Cadix de 1812 : célébrer des réunions et des activités sociales dans les cafés pour s'informer de ce qui se traitait dans Les Cortes, et l'Apolo était l'endroit privilégié pour les réunions entre amis.

Nous arrivons finalement à l'oratoire de San Felipe Neri, principal acteur de la Constitution de 1812 ; c'est là que fut conçue et signée la Grande Charte et où eurent lieu les débats des députés doceañistas (partisans de la Constitution 1812). Dans l'édifice contigu se trouve le musée des Cortes de Cadix, qui aidera à comprendre l'histoire de La Pepa. Le principal attrait est la grande maquette de la ville en 1777, élaborée à base de bois noble et de marbre, d'autre part, le vitrail artistique dans l'escalier principal recrée de façon allégorique le Serment de la Constitution. Bien qu'actuellement ces deux bâtiments soient en réparation, ils seront très rapidement ouverts au public.

La rue Ancha était le centre aristocratique de la ville, et la promenade par excellence, pleine de personnalités politiques, de la littérature, de l'armée et de la haute société. Pour achever ce circuit, nous nous dirigeons vers la place de San Francisco, le couvent s'y trouvant fut la résidence de certains députés de 1812.

C'était une zone commerçante, avec cafés, auberges et cuisines, de nombreux classiques de la cuisine de Cadix y naquirent. C'est là aussi que naquit la populaire tortilla francesa (omelette nature) oui, nous vous le certifions. Certains aliments étaient rares, la pomme de terre par exemple, il n'était donc pas possible de cuisiner l'omelette à la pomme de terre (espagnole), les gens furent obligés de la faire avec des œufs seulement et ils l'appelèrent « française » pour la différencier de l'espagnole.

A l'heure du repas, prenez l'apéritif dans les bars de la ville et dégustez les tapas de la gastronomie de Cadix ou installez-vous dans un des restaurants que propose le Guide Gastronomique de la province de Cadix.

 

SAN FERNANDO QUAND L'ESPAGNE FUT UNE ÎLE

Entourée par le Parc naturel de la Baie de Cadix, et à seulement 8 km de la ville de Cadix, l'ancienne Ile de Léon, offre un intéressant paysage de marais, de salins et de dunes. C'est le 24 Septembre 1810 qu'eut lieu un des évènements les plus importants de l'histoire de San Fernando, quand les Cortes Générales et Extraordinaires d'Espagne furent constituées pour la première fois en pleine invasion de l'armée napoléonienne.

La Ville Royale de l'Ile de Léon, unique bastion près de Cadix qui ne fut pas pris par l'armée française, réunit les Cortes du 24 septembre 1810 au 20 février 1811, date à laquelle ils furent déplacés à Cadix.

En reconnaissance de son comportement courageux pendant l'invasion napoléonienne, Les Cortes lui accordent le titre de Ville et la dénomination de San Fernando, en honneur au roi Fernando VII. L'Assemblée Suprême Centrale Gouvernementale d'Espagne et des Indes, réfugiée dans l'Ile de Léon, décida de constituer un Conseil de Régence, qui recevra de cette même Assemblée Suprême autorité et pouvoir, et sera établi dans le couvent d'Enseignement Maria, converti en siège du Gouvernement de la nation.

C'est ici que commence la visite « parlementaire » à San Fernando. Le couvent se trouve rue Real, véritable artère de la ville. Sur le parcours nous pouvons rencontrer de nombreux et beaux exemples de l'architecture du XVIIIème siècle, baroque et néoclassique s'alternent sur des constructions domestiques, publiques, militaires et religieuses.

Dans l'Hôtel de Ville de l'Ile Royale de Léon, édifice de style néoclassique et éclectique, les députés des Cortes Générales et Extraordinaires se réunirent pour la première fois, le matin du 24 septembre 1810. Le 24 septembre 1810, à neuf heures et demie, les députés formés par le Conseil de Régence se déplacèrent à l'église paroissiale de San Pedro et San Pablo (église Mayor) et célébrèrent la Sainte Messe.

De là les députés se dirigèrent à pied vers l'endroit le plus indiqué pour la célébration des sessions des Cortes, le Théâtre Comique de l'Ile, les réparations consistèrent à arranger la scène et les fauteuils d'orchestre, pour obtenir un hémicycle, les loges servant de gradins. Certaines des mesures les plus révolutionnaires adoptées par les Cortes furent accordées dans ce théâtre, parmi lesquelles il faut souligner le commencement de la Souveraineté Nationale, la division des Pouvoirs et l'immunité des Députés dans l'exercice de leur fonction et comme représentants de la nation. 

Les Cortes demeurèrent jusqu'au 20 février 1811 dans ce siège, appelé alors Théâtre Comique de la Ville de l'Ile Royale de Léon. Ultérieurement il fut décidé de le nommer Théâtre des Cortes

 De part sa longue tradition militaire dans le passé, il eut une importance stratégique pour l'Armée qui favorisa la construction des bâtiments qui aujourd'hui prouvent son ampleur : l'arsenal de la Carraca, l'observatoire de la Marine, centre scientifique de premier ordre et qui établit l'heure officielle en Espagne, le pavillon des Marins illustres, l'hôpital de San Carlos.

Et pour compléter cette visite, le nouveau Centre d'Interprétation du Parlementarisme, équipé des dernières technologies pour offrir à tous les publics, la connaissance, l'interprétation et la répercussion de certains faits qui donnèrent naissance au Parlement, base des démocraties moderne.

Plus d'informations

A Cadix

Si vous consacrez une journée à la découverte de cet itinéraire, nous vous donnons quelques conseils pour vous orienter et vous permettre de profiter du deuxième jour pour découvrir d'autres curiosités de cette ville:

Le matin

Visitez le marché, une expérience unique pour la vue et tous les sens, idéal pour s'y perdre et bien connaître les gens de cette ville, mais aussi pour la grande variété de poissons et fruits de mer de la Baie.

Visitez le centre historique à pied: après le marché allez vers la Cathédrale, profitez-en pour voir le musée de la Cathédrale, ou pour monter sur la Tour ouest et contempler la ville d'en-haut. A côté de la Cathédrale, ne manquez pas le site archéologique de la Casa del Obispo, qui résume le passage par la capitale de tant de civilisations et de cultures. Dans le même quartier, le quartier médiéval de Populo, le plus ancien de la ville, il y a l´'Eglise de Santa Cruz ou Ancienne Cathédrale de style baroque et le Théâtre romain, le deuxième plus grand d'Espagne, actuellement en réparation aussi.

Visitez la Tour Tavira, tour de guet typique de l'époque américaine présente dans les maisons des commerçants et des porteurs des Indes, actuellement il reste 100 tours-miradors dans toute la ville : maison des cinq Tours, maison des Quatre Tours, la Bella Escondida.

 La Tour Tavira peut se visiter, sa Chambre noire permet de voir la ville en temps réel. Sur le parcours du centre historique, de nombreuses maisons-palais du XVIII et XIXème siècles : casa de las Cadenas, Casa del Almirante, Palacio de Mora, casa Aramburu, etc.

Intéressant aussi le musée de Cadix, place de Mina, qui parmi d'autres œuvres artistiques, possède une des plus belles collections d'art phénicien, deux sarcophages anthropoïdes uniques au monde, art romain...ainsi que des tableaux de Zurbarán.

L'après-midi :

Promenade à travers les rues et places, on y trouve des couvents en rapport avec le Nouveau Monde, comme celui de Santo Domingo, celui de San Francisco, etc.

Visitez l'Oratoire de la Santa Cueva qui conserve des fresques peintes par Goya. C'est cet oratoire qui inspira le compositeur baroque Joseph Haydn pour composer une pièce musicale, commandée, pour le Vendredi Saint « l'Oratoire dernières paroles de Jésus-Christ ».

Promenade dans l'enceinte muraillée, au bord de la mer, longeant la vieille ville et passant par des parcs ravissants tel que La Alameda, le Parc Genovés et les bastions de défense avant d'arriver sur la plage de La Caleta, petite plage en plein quartier populaire et marin de La Viña et berceau du Carnaval de Cadix. Et là, deux magnifiques châteaux Santa Catalina et San Sebastian (XVI et XVIIème siècles) et un ancien bain thermal du début du XIXème siècle, aujourd'hui Centre d'Archéologie Sous-marine.

A San Fernando

Hormis ce qui a été cité précédemment dans l'introduction de cet itinéraire, nous vous proposons d'autres visites à apprécier :

Château de San Romualdo, un ribat  ou couvent arabe fortifié qui semble correspondre aux derniers épisodes de l'époque médiévale.

Une promenade en bord de mer parcourt le chenal de Sancti-Petri, à partir des abords du Pont Zuazo, proche du château, qui fut une défense naturelle pour repousser les attaques de l'armée française.

Jardin Botanique, visite que nous recommandons pour la beauté de ses installations.

Ancienne ville de Sancti-Petri, aller sur la plage du même nom, pour déguster les délicieux poissons et fruits de mer, se promener sur la baie, ou s'approcher de l'ilot du Château de Sancti-Petri, ancien temple dédié au dieu Melkart (Hercule romain).Ne manquez pas la promenade en bateau pour voir le coucher du soleil en été.

Visitez une saline pour faire connaissance avec cette industrie de l'extraction de sel, avec possibilité d'assister à « la levée du filet » 

Ø Pour les amoureux du flamenco, visite indispensable de l'Itinéraire de Camarón de la Isla, les endroits qui firent partie de la vie de ce chanteur de flamenco.

Nous espérons que vous apprécierez cette agréable promenade à travers l'histoire et la culture de ces communes et n'oubliez pas que si vous avez le temps, l'éventail culturel, de loisir et de distraction est plus ample encore, il va au-delà de cet itinéraire.

LIENS D'INTÉRÊTS

Tourisme de Cadix

Cathédrale de Cadix

Tourisme à San Fernando

Théâtre des Cortes

Itinéraires

Route GPS

Carte

X
No corresponding geographic location could be found for the specified addresses. Check the address and try again. Impossible d'obtenir la demande de directions.
-6.29715096598 36.4704416197 -6.19869232091 36.532831784 /media/markers/44a9db11c999ce5d35d58cd5a9e3613d.xml 1 0 36.851362 -5.753321 8
Updating map ...

Qu’y a-t-il dans les environs?

Click to zoom and see %count more logement /media/icons/accommodation_icon_map_cluster.png Click to zoom and see %count more gastronomie /media/icons/restaurant_icon_map_cluster.png Click to zoom and see %count more Visites culturelles /media/icons/visit_icon_map_cluster.png Click to zoom and see %count more terrains de golf /media/icons/course_icon_map_cluster.png Click to zoom and see %count more plages /media/icons/beach_icon_map_cluster.png Click to zoom and see %count more schools /media/icons/school_icon_map_cluster.png Click to zoom and see %count more magasins /media/icons/shop_icon_map_cluster.png Click to zoom and see %count more Services d'information /media/icons/touristinformation_icon_map_cluster.png Click to zoom and see %count more espaces naturels /media/icons/naturearea_icon_map_cluster.png Click to zoom and see %count more Loisir /media/icons/nightplace_icon_map_cluster.png Click to zoom and see %count more Parcs de loisirs /media/icons/park_icon_map_cluster.png Click to zoom and see %count more events /media/icons/event_icon_map_cluster.png Click to zoom and see %count more base conventions /media/icons/baseconvention_icon_map_cluster.png Click to zoom and see %count more Activité sportive /media/icons/sportfacility_icon_map_cluster.png Click to zoom and see %count more flamenco places /media/icons/flamencoplace_icon_map_cluster.png Click to zoom and see %count more health and beauty centers /media/icons/habcenter_icon_map_cluster.png Click to zoom and see %count more routes /media/icons/route_icon_map_cluster.png