Itinéraire des Amériques

Bookmark Envoyer cette page Carnet de voyage
Previous 1 / 1 Next
photo
Catedral de Cádiz
video
Casa de Arizón.
photo
 Castillo de San Marcos.El Puerto
photo
Palacio de Medina Sidonia
photo
Palacio de Medinaceli
photo
Casa de las 5 Torres
photo
Casa del Almirante
/media/ photo video panoramicview image3d audio audioguide postcard background screensaver

 

Cadix - El Puerto de Santa Maria - Sanlucar de Barrameda

A la fin du XVème siècle, la renommée de Cadix en tant que port fondamental entre les connexions africaines et les routes du commerce international était bien connue de nombreux navigateurs qui y enrichiraient leurs expériences navales. L'un d'eux, Christophe Colomb, qui voulut concrétiser un fabuleux projet de voyage sur les terres de Cadix, sollicita un appui du duc Medinaceli et seigneur d'El Puerto de Santa Maria, et des ducs de Medina Sidonia, seigneurs de Sanlucar, mais ils ne répondirent pas à ses attentes. En tant qu'Amiral ensuite, Colomb reviendra à différentes occasions à Cadix. En 1493 par exemple, il démarre du port de Cadix avec une flotte de 17 navires pour réaliser le deuxième de ses voyages de découverte, il reviendra trois ans après.

En 1498, c'est d'un port voisin, Sanlucar de Barrameda, que Colomb partira pour sa troisième traversée. En 1502, Cadix sera de nouveau le point de départ de la quatrième et ultime expédition de Colomb vers le Nouveau Monde.

La précoce expérience américaine des ports de Cadix prendra plus d'ampleur grâce à de nombreuses expéditions colonisatrices, puis aux échanges marchands continus. Les multiples et longues influences américaines se retrouvent aujourd'hui dans un grand nombre d'empreintes architectoniques toujours vivantes et particulièrement Cadix, El Puerto de Santa Maria et Sanlucar de Barrameda.

Ce qui était une aventure commerciale s'est transformée cinq siècles plus tard en un extraordinaire héritage culturel, qui choisit l'Atlantique et relia d'une manière particulière le sud de l'Andalousie et l'Amérique Latine. Un phénomène qui a déplacé les diverses conjonctures historiques, depuis la rencontre entre l'Ancien et le Nouveau Monde jusqu'à nos jours.

Pour commencer l'itinéraire, rendez-vous au Centre d'Interprétation du Nouveau Monde qui se trouve à Chipiona, à 8 km de Sanlucar de Barrameda, dans le Château récemment réhabilité (Telf. 956 929 065)

 

Routes

 

Cadix

Une nouvelle période florissante commence à partir de la découverte des Amériques, principalement grâce aux nombreuses expéditions qui partirent de Cadix, tel que le second voyage de Christophe Colomb en 1496 et le quatrième en 1502.

C'est pendant le règne de Felipe II que Cadix atteint son apogée. Le commerce avec l'Amérique continue de croître, et celui avec l'Afrique de Nord aussi, son port gagne en importance et devient le plus gros de tout le royaume

Avec le temps, Cadix acquit une plus grande dimension commerciale. En juillet 1680, on autorisa que tous les bateaux allant vers l'Amérique sortent du port de Cadix, celui de Séville se consacrant simplement aux tâches bureaucratiques et administratives, jusqu'à ce qu'en 1717 la Casa de Contratacion (administration coloniale espagnole) soit déplacée à Cadix. Les navires arrivaient à Cadix, et avant de se diriger vers Séville et de s'engager sur le route de navigation, le fleuve Guadalquivir, qui passait par Sanlucar de Barrameda, ils déchargeaient les marchandises et richesses ramenées d'outremer. Ceci convertit la ville et toute la Baie en un centre commercial prospère et unique.

La prospérité économique se refléta dans la multiplication des monuments, palais et demeures seigneuriales, telle que la maison de l'Amiral, la maison Fragela, celle de Lasquetty, la maison de las Cadenas, les tours-miradors des maisons des commerçants, depuis lesquelles ils surveillaient l'entrée dans le port des navires venus d'Amérique, il en restait une centaine, parmi elles la maison des Cinq Tours, celle des Quatre Tours et la Tour Tavira.

La tour Tavira, qui aujourd'hui dispose d'une chambre noire, vous permet de voir la ville entière, en direct, et de se remémorer cette époque, mais aussi de contempler depuis sa terrasse, une des plus jolies vues de la ville car c'est le point le plus haut au dessus de la mer.

La Cathédrale de Cadix est la cathédrale américaine par excellence, du fait, entre autres raisons, qu'elle fut financée par l'or venant des colonies. Un grand temple baroque qui se verrait à mille lieues au large, conçu pour représenter l'importance et le prestige de la monarchie espagnole et ses nombreuses richesses sous-marines. La tombe du musicien originaire de Cadix, Manuel de Falla, est conservée dans son panthéon.

Sur la promenade de La Alameda, vous verrez quelques statues et plaques commémoratives consacrées aux personnages d'Amérique Latine, parmi eux Ramon Power, marin et député du Puerto Rico, Miguel Grau, marin aussi puis député du Pérou, des écrivains comme César Vallejo, Ruben Dario.

Les couvents relatifs au Nouveau Monde sont nombreux aussi à Cadix, la majorité fondés pour abriter les moines prédicateurs qui attendaient leur transfert vers des missions outremer. Distinguer le couvent de Santo Domingo datant de 1645 dont l'aspect architectonique rappelle des exemples souvent rencontrés dans toute l'Amérique Latine.

El Puerto de Santa María

Cette ville lumineuse et ouverte, berceau de Rafael Alberti, poète de la génération 27, est connue comme « La Ville des Cent Palais » ; elle atteignit son apogée au XVIIIème siècle, mais c'est à l'époque de la découverte et conquête de l'Amérique qu'elle joua un rôle de premier ordre. La position géographique de la localité, très près de Cadix et de Séville, et son emplacement protégé proche de l'embouchure du fleuve Guadalete, feraient de cette ville un centre essentiel pour la base des flottes et d'expédition des cargaisons destinées à l'Outremer. Elle connut un essor maritime progressif.

Saviez-vous que le premier planisphère incluant le continent américain fut dessiné à El Puerto de Santa Maria?  C'est en 1500 que le navigateur Juan de la Cosa, qui accompagna Colomb dans ses voyages, retourna dans la ville où il résidait et qu'il y élabora ce document. La carte fut conçue verticalement, c'est-à-dire que l'Occident correspond à la partie supérieure de la carte et l'Orient à la partie inférieure.

Les palais des ports, anciennes résidences des puissants porteurs des Indes, et grande partie de la trame urbaine de la localité, sont les exemples d'une architecture civile portant des marques américaines visibles. Siège des Capitaineries Générales de l'Océan, c'est dans les chantiers navals d'El Puerto que furent équipées de nombreuses nefs de la course indienne.

Pas seulement histoire et culture... El Puerto vous offre des plages splendides, des activités nautiques, loisirs, restauration, gastronomie avec ses incomparables poissons et fruits de mer ; nous avons déjà une étoile Michelin pour le restaurant « A poniente » du restaurateur de Cadix, Angel Leon, et les bodegas...le vin fin et le brandy ont ici une marque « Toro de Osborne", qui accompagne le voyageur sur toutes les routes espagnoles.

Sanlúcar de Barrameda

La grandeur de cette ville après la découverte du Nouveau Monde, en fit un lieu stratégique quand au commerce avec l'outremer et permit un autre grand voyage, celui du premier tour du monde de Magallanes et Elcano au XVIème siècle. Vous pourrez observer l'empreinte américaine dans l'ensemble historique en visitant ses palais et ses églises : palais des Ducs de Medina Sidonia, actuellement un hôtel, duquel vous pouvez voir les jardins en consommant dans son café, et contempler l'embouchure du Guadalquivir et le Parc de Doñana.

La maison-palais du Marquis de Arizon, est d'une valeur exceptionnelle, c'est l'unique maison de porteurs des Indes de cette taille totalement conservée dans toute la région, elle fut construite aux XVII et XVIIIème siècle. C'est actuellement une propriété privée en réhabilitation, elle ne peut donc pas se visiter.

Le château de Santiago, fut construit fin XVème siècle par le second Duc de Medina Sidonia. Depuis cette date et jusqu'en 1645, il tint le rôle de forteresse ducale, des personnages illustres y passèrent, atterrissant à Sanlucar pour sa position de port de sortie vers l'Atlantique, d'Isabelle la Catholique à Colomb qui y dormit selon certains historiens, avant de se mettre en route pour un de leurs voyages.

Réservations de groupes: Office de tourisme-Téléphone : 956 088 329 / 637 834 846

Saviez-vous que la reine Isabelle La Catholique vit la mer pour la première fois lors de sa visite à Sanlucar de Barrameda en 1478 ? Depuis les tours du château dans lequel elle logea, semblerait-il. Elle fut sans aucun doute émerveillée en voyant le parc naturel de Doñana en face et l'embouchure du Guadalquivir.

Aujourd'hui, des chevaux courent sur cette plage lors d'un évènement sans aucun doute singulier et internationalement connu, les Courses de Chevaux de Sanlucar, datant du XIXème siècle. Allez les voir, elles ont lieu tous les ans au mois d'août, vous aurez ainsi l'occasion de connaître sa gastronomie réputée, dont ses deux spécialités les grosses crevettes et le manzanilla, vin unique au monde vieilli au microclimat de cette ville.

 

Plus d'informations

 

Autres souvenirs des Amériques

Cadix, héritière de Séville dans la suprématie du trafic avec l'Amérique, fut une grande métropole marchande et culturelle pendant tout le XVIIIème siècle. Patrie de la liberté et berceau de la Constitution de 1812, dont le texte fut débattu par les députés espagnols et américains dans l'église de San Felipe Neri, la mémoire de cet évènement est perpétuée dans ce temple mais aussi dans le Monument des Cortes, érigé sur la Plaza de España par Lopez Otero et Aniceto Marinas en 1912. Pour sa part, le Palais néoclassique du Conseil Provincial, situé aux abords du port, conserve l'allure et la splendeur de ce qu'était cette bâtisse avant, la Douane, érigée par Juan Caballero au temps de Carlos III.

En souvenir de sa relation avec de nombreux personnages de l'histoire américaine, Cadix dressa un monument équestre dédié à San Martin sur la Plaza de San Jose, un hommage à Simon Bolivar, sur la place portant son nom, et des plaques commémoratives du président Rivadavia et de Francisco de Miranda.

Monuments et lieux liés aux Amériques:

Palais des Ducs de Medina Sidonia – Sanlúcar. Plaza de los Condes de Niebla. Visites : dimanche 11.00 - 12.00 Tel:956 360 161

Château de Santiago – Sanlúcar Visites: de mardi à samedi : 11.00h-12.00h-13.00h 19.00h-20.00h Tel Réservations de groupes : 956 088 329/637 834 846

Maison du Marquis d'Arizon – Sanlúcar. c/ Divina Pastora s/n. Bâtisse privé

Fontaines des Galères Royales - El Puerto de Sta. María. Plaza de las Galeras Reales

Monastère de la Victoria - El Puerto de Sta. María.

Château de San Marcos -El Puerto de Sta. María Visites: mardi : 11.30 espagnol  12.30 anglais. Jeudi et samedi : 11.30 - 12.30 espagnol - 13.30 anglais. Tel 956 851 751

Maisons-palais - El Puerto de Sta. María

Tour Tavira – Cadix c/ Marqués del Real Tesoro,10

Dans la fameuse Tour de Tavira, une Chambre Noire permet d'observer les images « en direct » de l'urbanisme de Cadix et un bel échantillon de tours-miradors qui se trouvent dans la ville.

Cathédrale de Cadix. Visites : Lundi - samedi - 10.00 - 18.30 - dimanche : 13.00 -18.30

Maison de l'Amiral. Plazuela de San Martín, 3- Ed. Privé

Palais du Conseil Provincial - Ancienne Douane. Plaza de España - Visite horaire administratif.

Ancienne Douane de Carlos III, érigée par Juan Caballero, style néoclassique (1764 - 1773). Son salon royal de style élisabéthain, œuvre de Juan de la Vega, est intéressant.

Eglise - couvent de Santo Domingo. Cuesta de las Calesas. Horaire de culte

 

Itinéraires

Route GPS

Carte

X
No corresponding geographic location could be found for the specified addresses. Check the address and try again. Impossible d'obtenir la demande de directions.
-6.34803771884 36.528831784 -6.23851776036 36.7812422156 /media/markers/82ba077b9e4f423590f156d4bf8bd9cd.xml 1 0 36.851362 -5.753321 8
Updating map ...

Qu’y a-t-il dans les environs?

Click to zoom and see %count more logement /media/icons/accommodation_icon_map_cluster.png Click to zoom and see %count more gastronomie /media/icons/restaurant_icon_map_cluster.png Click to zoom and see %count more Visites culturelles /media/icons/visit_icon_map_cluster.png Click to zoom and see %count more terrains de golf /media/icons/course_icon_map_cluster.png Click to zoom and see %count more plages /media/icons/beach_icon_map_cluster.png Click to zoom and see %count more schools /media/icons/school_icon_map_cluster.png Click to zoom and see %count more magasins /media/icons/shop_icon_map_cluster.png Click to zoom and see %count more Services d'information /media/icons/touristinformation_icon_map_cluster.png Click to zoom and see %count more espaces naturels /media/icons/naturearea_icon_map_cluster.png Click to zoom and see %count more Loisir /media/icons/nightplace_icon_map_cluster.png Click to zoom and see %count more Parcs de loisirs /media/icons/park_icon_map_cluster.png Click to zoom and see %count more events /media/icons/event_icon_map_cluster.png Click to zoom and see %count more base conventions /media/icons/baseconvention_icon_map_cluster.png Click to zoom and see %count more Activité sportive /media/icons/sportfacility_icon_map_cluster.png Click to zoom and see %count more flamenco places /media/icons/flamencoplace_icon_map_cluster.png Click to zoom and see %count more health and beauty centers /media/icons/habcenter_icon_map_cluster.png Click to zoom and see %count more routes /media/icons/route_icon_map_cluster.png