Algeciras

Algeciras

Share Bookmark Envoyer cette page
scroll left
  • Algeciras
  • Algeciras
  • Algeciras
  • Algeciras
  • Algeciras
  • Algeciras
scroll right

Histoire

Algésiras, lien naturel entre l'Europe et l'Afrique, a joué depuis toujours un rôle décisif dans l'histoire des deux continents; selon la mythologie grecque Hercule ouvra le détroit entre les deux continents, plaçant une des fameuses "Colonnes d'Hercules" en Afrique à Abyla (Djebel Muza) et l'autre à Calpe (Gibraltar).

Pour certains auteurs l'origine de la ville se trouve dans la ville punique de Carteia qui prit le nom de Iulia Traducta après avoir été repeuplée par Auguste.

Son nom actuel vient de l'arabe Al-gezirah al-jadrah qui veut dire "île verte", allusion a la petite île qui se trouve dans la baie, appelée Isla Verde où Isla de las Palomas.

La Ville fut toujours porte d'entrée à la Péninsule pour ceux qui venaient de l'Afrique. En 711 le chef musulman Tarik en profita et ayant vaincu les troupes wisigothes de Teodomiro, il fut à l'encontre du roi Don Rodrigo, qui fut vaincu aussi à la bataille de la Janda, moment qui marque le début de la domination musulmane de la péninsule.

Pendant plus de six siècles, au cours desquels les chrétiens essayèrent de la prendre à plusieurs reprises, Algésiras fut un port important du monde arabe. Elle fut détruite en 1369 par le roi de Grenade Mohamed V, qui considérait que sa défense etáit impossible. Elle fut conquise par les chrétiens sous Alphonse XI, le Justicier.

La ville fut repeuplée au début du 18e siècle lors de l'occupation anglaise de Gibraltar, et son centre primitif se trouvait autour de la Ermita de Nuestra Señora de Europa.

En 1906 elle fut le siège de la Conférence de Algésiras entre les principales puissances européennes pour la division du littoral marocain.

Actuellement, Algésiras est un des ports les plus importants d'Europe en ce qui concerne le trafic de passagers et de marchandises.

Il possède un Musée Municipal, et le Fandango de Algésiras est sa contribrution à la musique flamenco.

Personnages célèbres

Mohamed ben Abdalá-Abenamir, où Almanzor (aidé par Allah), vizir de Hixem II, calife de Cordoue. Appelé aussi "le victorieux", il fut le vainqueur des chrétiens dans plus de cinquante campagnes, entre autres la prise de Santiago de Compostela et la destruction de Barcelone.